En février 2022, après 5 ans de négociation, la nouvelle convention collective de la métallurgie a été signée.La métallurgie se dote d’un texte global qui réforme en profondeur le premier secteur industriel de France. Les entreprises avaient alors 23 mois pour mettre en place la majeure partie de cette nouvelle convention collective.

Dès janvier 2023 : Modification des règles concernant la mutuelle et la prévoyance :

A compter de janvier 2024 mise en place de la totalité de la nouvelle convention notamment :

  • Modification des règles relatives à la durée du travail
  • Modification des règles concernant le contrat de travail
  • Modification des règles relatives à la rémunération
  • Mise en place de la nouvelle classification

La mise en place de la nouvelle classification peut être une source de risques pour les entreprises : financiers, juridiques, sociaux (non-adhésion, résistance au changement, climat/conflit social, engagement des salariés).

Mais le travail de définition précise et de cotation de chaque emploi, c’est une opportunité pour repenser les organisations, mettre une place une gestion prévisionnelle des emplois, de clarifier les rôles, responsabilités et les contributions de chaque emploi et de définir les fiches d’emploi. Il est important de se donner le temps de faire ce travail en profondeur.